La caféiculture

Cafés On ne peut pas parler de caféiculture sans parler de terroir. Comme tous produits agricoles, les qualités organoleptiques des cafés sont tout d’abord l’expression du caractère atypique d’une origine c’est-à-dire d’un lieu géographique unique, d’un sol, d’une altitude, d’une exposition, et encore plus précisément d’une plantation. Cependant, l’expression d’un terroir est aussi liée aux choix et au travail de l’homme. La Nature ne fait pas tout ! C’est au producteur que revient le choix botanique de la variété à planter, son mode de récolte et sa méthode de traitement, ainsi qu’à un ensemble de critères liés à la qualité des cafés.

Caractéristiques particulières des caféiers

• Il existe environ 75 variétés différentes

• Elles poussent dans les régions tropicales autour de l’équateur

• Les altitudes de plantation varient de 600 à 2000 mètres pour l’Arabica et en dessous de 600 mètres pour le Robusta

• Les caféiers se plaisent dans des températures modérées de 15° à 25°C • Les arbustes ont besoin de protection contre le soleil ardent et les vents violents

• Leur hauteur varient de 5 à 12 mètres à l’état sauvage et suivant les espèces.

• Cultivés, on les taille entre 2 et 3 mètres afin de faciliter la récolte

• Leur fleur blanche, à l’odeur de jasmin, dure moins d’une semaine

• La nouaison, étape entre la fleur et le fruit, est de 9 mois

• Le fruit est une drupe communément appelée « cerise »

• La récolte se fait entre les mois de septembre et mars

• Un caféier produit en moyenne 2,5 Kg de cerises par an soit 800 grammes de café vert

• Les caféiers peuvent vivre jusqu’à 50 ans. Leur production commence après 3 ans et atteint son plus haut niveau après 7 à 8 années, mais elle décline à partir de la 15ème année, en fonction de l’entretien

• Une personne peut récolter de 50 à 100 Kg de cerises par jour

• La récolte à la main est un gage de qualité car, afin de récolter uniquement les cerises mûres, il est nécessaire de passer 7 à 8 fois par arbres

• La sélection se fait sur base de la couleur, les fruits mûrs, matures doivent être rouges, brillants et fermes. Néanmoins, la variété Arabica « Catui » se différencie par sa couleur jaune à maturité.


Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Ajouter aux favoris permalink.

Laisser un commentaire